École des amours

École des amours

vendredi 22 juin 2012

Timbres (addition statique)

Après avoir fait à quelques reprises la grande addition (une dizaine de fois)
(Noter ici que les dernières grandes additions que j'ai proposé à ma grande avaient tous une dizaine. La raison était simple : puisque nous venions de terminer la 1ère Table de Séguin, elle pouvait à présent lire 1211, 2112, 2215, etc plutôt que de dire 1-dix et une unité, etc. Cette petite attention a réjouis ma grande qui était si fière de pouvoir lire les vrais grands nombres. Je sens que la motivation pour la 2e Table de Séguin va être grande puisqu'elle a aussi hâte de pouvoir lire 41, 38, 77, etc. 

... donc après la Grande Addition, vient l'addition statique (sans change, pour le moment) avec les timbres. 

Voici donc le matériel que l'on présente après la grande addition avec les perles afin d'amener progressivement l'enfant à l'abstraction. Il s'agit de la boîte des timbres (pour le moment, on utilise que les carrés (les timbres) ; les quilles et jetons serviront plus tard)
Toutes les activités Montessori étant pensé ainsi : partir du concret pour aller progressivement vers l'abstrait afin d'apporter à l'enfant une réelle compréhension de ce qu'il fait.

Note : les photos de ce billet montre ma boîte des timbres dans le mauvais ordre. Normalement, les quatre petites cases sont pour mettre les timbres de 1000, 100, 10 et 1 dans cet ordre. Les grandes cases seraient pour les quilles et les jetons. Cette présentation est plus logique et suit l'ordre que l'on doit placer les 1000, 100, 10, 1 lorsque l'on fait les opérations. ;)


Au départ, afin de familiariser l'enfant avec ce nouveau matériel, nous associons les timbres avec les quantités de perles correspondantes. 


Ensuite, nous demandons à l'enfant de nous dire les quantités que l'on place sur la table, ici, 4.

Ici, 2-dix et 4 unités.

Ici, 3-1000, 2-100, 2-10 et 4 unités. Le principe est de commencer par une seule catégorie, puis 2, puis 3, et finalement 4.

Ensuite, on présente à l'enfant les feuilles avec lignes hiérarchiques que j'ai trouvé sur le blog Journal Montessori . Les lignes étant de la même couleur que les symboles du tableau des symboles, des timbres, et plus tard du boulier. Bref, les unités sont toujours vertes, les dizaines toujours bleues, etc. Donc, pour commencer j'écris un nombre sur la feuille avec les lignes hiérarchiques, et elle me place la bonne quantité avec les timbres. Nous pouvons ensuite faire l'inverse : nous formons un nombre avec les timbres, et l'enfant écrit le nombre sur la feuille hiérarchique. Selon les enfants, on reste à cette étape plus ou moins longtemps. 

Sentant que ma grande avait très bien compris le principe, et était très motivée pour la suite, j'ai tout de suite poursuivi avec la présentation de l'addition avec les timbres. Donc, je lui présente une addition sur une feuille avec lignes hiérarchiques. Je lui explique qu'il est plus pratique de placer les timbres à la verticale pour les additionner, et elle construit la première quantité avec les timbres.

Ensuite, elle construit le deuxième nombre inscrit sur la feuille un peu plus bas sur la table.

Ensuite, elle les met tous ensemble, donc elle monte les timbres du bas pour les coller à ceux du haut.
Noter bien que le papier est plié en bas! C'est que j'y aie caché la réponse pour l'auto-correction! ;)

Il ne reste plus qu'à compter!

Et écrire le résultat sur la feuille!

Ensuite, l'auto-contrôle se fait en déroulant le bas de la feuille. Moment que ma grande ADORE! Remarquer son petit sourire en vérifiant sa réponse. Elle aime beaucoup ce petit aspect surprise à dérouler à la fin!


Ma grande adore les timbres! Tellement qu'elle a voulu les montrer à son père le soir suivant sa première présentation, tout en mentionnant à son papa de ne pas regarder la réponse sur son équation à résoudre du lendemain (j'avais déjà fait son papier pour le lendemain). Elle a également souhaité me faire de petits papiers pour moi et son papa. Je me suis dis : 'pourquoi pas!' Pour se faire, elle devait penser à une équation, et calculer elle-même le résultat, et elle y arrive très bien même sans les timbres. Elle a déjà acquis une très bonne capacité à faire du calcul mental! Noter : Que je lui aie spécifié de s'assurer que le résultat de chaque lignes ne dépasse pas 9 puisqu'on en est pas encore aux additions dynamiques (avec change). Cela viendra plus tard, après l'addition statique (sans change) avec le boulier, nous reviendrons avec les perles, mais cette fois pour l'addition dynamique. Nous repasserons donc par toutes les mêmes étapes (perles dorées, timbres, boulier), mais cette fois avec des changes à effectuer (exemple : si on a plus que 9 unités, on doit échanger 10 unités pour une barrette de 10 (une dizaine)).

Voilà pour les timbres!!!

Comme l'addition et la soustraction se travaille en parallèle, alors que l'enfant fait des additions statiques avec les timbres, on peut lui présenter la Grande soustraction avec les perles. Il est bien de travailler ces deux opérations en parallèle, mais toujours avec du matériel différent. Donc ici, alors que ma grande travaillait l'addition statique avec les timbres, elle commençait à travailler la soustraction statique avec les perles dorées. Lorsque les timbres ont été suffisamment travaillés et que cela est acquis, on continu la progression de l'addition statique, en présentant l'additions statique avec le boulier.  

Le partage!

En faisant du ménage en prévision de notre déménagement, ma grande est allée donner à ses amis, qui vivent en haut, les livres qu'elle ne voulait plus. Très bonne idée! Et bien, quelques minutes plus tard, ma grande reçoit en cadeau des livres qu'ils ne voulaient plus. J'ai trouvé cela génial cet échange de livres entre enfants! 

Ma grande a maintenant de beaux nouveaux livres sur les animaux qui vont bien lui plaire. ;) Et quel bel apprentissage vous ne trouvez pas?

lundi 18 juin 2012

1ère Table de Séguin

Voilà! C'est fait depuis quelques temps, ma grande maîtrise parfaitement la 1ère Table de Séguin. Je prends donc le temps de vous expliquer le chemin parcouru avec ce matériel que je trouve génial (comme bien d'autres d'ailleurs ;)
On commence la présentation des nombres 11 à 19 avec les perles, trois par trois avec une leçon en 3 temps. Donc 1er temps : on pointe la barrette de 10 avec celle de 1 à côté et on dit : '10 et 1 - 11'. Ensuite : 10 et 2 - 12. Finalement : 10 et 3 - 13. Il est bien important de dire 10 et 1 - 11, et non pas seulement 11 afin de bien ancrer la compréhension de ce qu'est exactement le nombre 11. De cette façon, l'enfant n'en est pas seulement à la récitation de la comptine numérique de 1 à 20 par coeur puisqu'il comprend réellement ce que sont ces nombres (le nom et la quantité sont bien associés).
2e temps : On demande à l'enfant : montre-moi 11, 12, 13. Puis, montre-moi 12, 13, 11. Lorsque l'enfant pointe la bonne quantité, par exemple, 11, on dit : 'oui, 10 et 1 - 11'. Encore une fois pour bien ancrer quantité et nom associés ensemble.
Toujours 2e temps, mais cette fois, en changeant les barrettes de place. Pour le 2e temps, on peut aussi demander : 'fait-moi 11', etc. Bref, on passe beaucoup de temps sur le 2e temps en variant les façons afin de ne pas lasser l'enfant. Lorsque l'on sent l'enfant près, on passe au 3e temps qui consiste à demander : 'qu'est ce que c'est?' en pointant une des quantités. Normalement, si l'on a passé suffisamment de temps sur le 2e temps, l'enfant ne devrait pas se retrouver en échec et connaître la réponse. D'où l'importance du 2e temps. Souvent le 3e temps ne se fait pas la même journée sauf si on sent vraiment l'enfant prêt. 
Lorsque l'enfant connaît les trois premiers, on passe à 14, 15, 16, puis à 17, 18, 19 toujours en leçon en 3 temps. Puis, tout ça dans le désordre trois par trois. Bref, associer 10 et 1 - 11, 10 et 2 -12 doit devenir un automatisme. Donc, si l'enfant obtient le bon nombre en comptant les perles, on continu la leçon en 3 temps. L'enfant doit être capable de voir la barrette de 10 avec celle de 5, et savoir tout de suite que cela représente 15 en quantité. Selon ce que j'ai vécu avec ma fille, je dirais que de bien prendre le temps à cette étape permet que l'étape suivante se déroule très rondement. 
Donc, voici les fameuses Tables de Séguin (ici la 1ère, la 2e servira plus tard pour les nombres de 20 à 99).
Donc, nous revenons à la leçon en 3 temps, mais cette fois avec les symboles. On glisse un 1 sur le zéro du premier 10, et on dit : '10 et 1 - 11'.
On glisse le 2 sur le zéro du 2e dix, et on dit : '10 et 2 -12'. On fait la même chose avec le 13. Normalement, on arrête avec ces trois premiers et on fait le 2e temps, puis le 3e temps (le même jour ou un autre jour selon le rythme de l'enfant). Par contre, ma grande avait très bien compris tout ça, et à voulu continuer d'elle-même en disant : '10 et 4 -14', '10 et 5 - 15', etc. Bref, tout était acquis grâce aux perles auparavant. 
Ensuite, afin qu'elle ne s'appuie pas sur l'ordre des nombres pour les nommer (connaissant très bien la comptine numérique), je lui aie montré 12, 15, 17, etc dans le désordre et elle parvenait parfaitement à les nommer. 
L'étape finale avec la 1ère Table de Séguin consiste simplement à associer les quantités en perles avec les symboles de la Table de Séguin.

Ensuite, on peut demander à l'enfant de nommer les chiffres dans l'ordre croissant, puis décroissant sans regarder la Table de Séguin. Avec le travail préalable fait avec cette Table, l'enfant n'en est plus à la récitation d'une comptine, ce qui a pour effet qu'il arrive à compter à rebours sans problème.  

Et voilà! Nous pourrons bientôt passer à la 2e Table de Séguin, mais d'abord, je vais lui présenter les débuts de la mémorisation de l'addition. Je la sens très prête pour ça puisque régulièrement dans le jour, elle me sort des : '3 + 3, ça fait 6' ou encore 'elle en a 4, et moi, 2, ça fait 6 en tout', et elle y arrive sans même compter sur ces doigts. J'imagine qu'elle a acquis un certain degré d'abstraction pour compter rapidement dans sa tête. Mais bon, tout ça attendra encore un peu puisque nous déménageons la semaine prochaine, et que je vais prendre le temps de bien installer la salle de classe. J'ai bien hâte! ;)

samedi 16 juin 2012

Promenade au parc

Une sortie que toute la famille adore : se promener en forêt dans un parc à environ 20 minutes de chez nous. 


De belles rapides!
On y croise de nombreuses chenilles qui travaillent à faire leur chrysalide au grand plaisir de ma grande qui les observent longtemps. 

Nous avons également croisé un lièvre (en plus des écureuils et nombreux oiseaux), mais je n'aie pas eu le temps de le prendre en photo. 

Nous avons également vu un magnifique et grand papillon tigré du Canada. Malheureusement, trop rapide pour le prendre en photo, mais par hasard, de retour à la maison, nous avons trouvé ce même type de papillon mort sur notre terrain. Nous en avons profité pour mieux l'observer : les 4 ailes jusqu'à la petite trompe bien enroulée de ce papillon. Bref, ma grande en a profité pour le regarder dans les moindre détails. 

Ma puce qui adore admirer la rivière et ses rapides.

Petit endroit plus calme de la rivière. 


J'adore regarder mes filles marcher, courir, faire des découvertes en forêt.

Ma puce s'est amusée à faire des allées et retours longeant la rivière!

Petite collation sur les roches sur le bord de la rivière.


Endroit où nous avons fait une belle découverte : de nombreux têtards.

Ma grande a bien sûr souhaité en attraper pour mieux les observer.

En revenant à la maison, nous nous sommes renseignés sur les larves de cet amphibien. Ma grande voulant savoir comment en prendre soin : nourriture, etc. Nous leur avons donné des épinards et des carottes bouillis, mais cela n'a pas semblé les attirer. Nous avons convenu que nous n'étions pas suffisamment équipés pour bien en prendre soin (pas d'aquarium) et qu'il serait mieux dans leur habitat afin de devenir une grenouille. Donc, ils seront relâchés. 

Ma grande a passé sa journée à les observer, puis à dessiner des têtards dans un aquarium avec des algues. Pour terminer cette journée, elle a bien sûr voulu qu'on lui lise la section sur les grenouilles de son livre sur les insectes et petites bêtes. ;)

Belle journée en famille emplit de belles découvertes et d'apprentissage. Pour ma part, j'adore ces promenades sur le bord de l'eau où tout est calme sauf le magnifique son de l'eau. Ces moments passés près de l'eau font parti de mes meilleurs souvenirs de jeunesse. Je suis bien heureuse de pouvoir faire vivre ces beaux moments à mes filles régulièrement puisque nous vivons s'y prêt.


jeudi 7 juin 2012

Fabrication des triangles constructeurs

On m'a demandé si j'avais un tutoriel pour fabriquer les boîtes des triangles constructeurs.



Donc, voici ma source : http://www.jmjpublishing.com/hope4mesensorial.html

On y trouve les triangles à imprimer : j'ai imprimé sur du papier-collant qui va à l'imprimante, puis j'ai collé le tout sur du carton mousse 5mm, et découpé à l'exacto.

On y trouve aussi les dimensions pour faire les boîtes. J'ai pris du carton 2mm pour les faire. Après avoir assemblé les boîtes, j'ai recouvert le tout avec du recouvrement faux bois. Voilà! Elles ne sont pas parfaites, mais je suis tout de même assez satisfaite de mon travail, moi qui n'est pas très bricoleuse normalement. 

Voilà! Si je ne suis pas suffisamment clair, n'hésitez pas!

lundi 4 juin 2012

La lecture a le vent dans les voiles

Ma grande dévore tout ce qu'elle peut trouver à lire ces jours-ci. Afin de satisfaire sa soif de lecture, je lui présente divers matériels bien simples et adaptés à son niveau de lecture (avec les graphèmes qu'elle connaît et les nouveaux qu'elle découvre présentement).

Voici un aperçu de ce que je lui propose :

Des mots à associer à des images après lecture. Pour l'auto-correction, elle retourne les cartes et regarde si le collant est de la même couleur. Les cartes utilisées ici viennent de la Boutique Montessori (série bleue).

Qu'est ce qu'il y a dans cette petite boîte en bois? Et bien, de simples petits papiers pliés en deux sur lesquels j'ai écrit des mots à lire. Une fois le mot lu, elle va coller le petit papier sur l'objet correspondant. Ma grande ADORE ce coffre où elle attend de nouveaux mots chaque jour. On se retrouve avec de petits bouts de papier partout chez nous, sur le téléphone, le divan, un manteau, etc. hihihi!

Bien sûr, la boîte des phonèmes qu'elle aime toujours autant avec leurs billets de mots à lire! J'ai parlé de cette boîte ici.
Bien sûr, lire tout ce qui lui tombe sous les yeux, même les boîtes de nourriture (céréales, craquelins, etc.), tube de dentifrice, etc. Elle s'en régale!

Je lui aie composé un petit livre sur les insectes avec des mots adaptés à son niveau de lecture. Ça lui permet de travailler la lecture de phrases et la compréhension.
Elle adore son livre!

Et cela lui a donné envie d'écrire elle aussi un livre! ;) Un beau travail d'écriture spontanée!

Ici, un petit livre où j'écris un mot à gauche qu'elle doit lire et l'illustrer après lecture.

Elle en 'mange' de ce type de livre où elle doit lire, puis dessiner. Je lui en fais régulièrement en fonction du son que je veux lui faire travailler (donc, un livre avec 'o, au, eau', puis un autre avec 'en, an, em, am', etc.). Éventuellement, je pourrais utiliser le même procédé, mais en écrivant des phrases à illustrer. Bref, bel exercice de lecture et de compréhension, et ce dans la joie! Elle adore, et moi aussi! C'est si simple à faire et au combien plaisant pour ma grande qui adore lire et dessiner.

Ici, un petit livre bien rigolo réalisé avec ce support ici.
 Ça fait de drôle d'animaux! Ma grande adore lire les différents noms d'animaux bizarres!

Ma puce n'est pas en reste côté langage : elle est entrée dans sa phase 'pourquoi?'. Toute la journée, je dois répondre à des questions : le pourquoi du pourquoi du pourquoi sans fin qui se termine qu'on ne sait plus quoi dire parce que nos réponses tournent en rond!!! hihihi! Exemple : 'poutoi (pourquoi) des tous (trous) su (sur) mon gobelet? Moi : 'pour que le liquide puisse sortir'. Elle : 'poutoi?' Moi : 'pour que tu puisses boire'. Elle : 'poutoi?', etc. Ouf! hihihi!  

Je vous laisse sur un beau moment de concentration de mes deux amours. Les deux avaient décidé de faire du laçage. Je n'entendais rien pendant plusieurs minutes, ce qui est très rare avec mes deux grandes bavardes! ;)