École des amours

École des amours

lundi 26 décembre 2016

automne 2016

Maintenant que nous sommes ensevelis sous une tonne de neige, c'est le bon temps pour publier nos souvenirs d'automne. Haha! 

J'ai déjà publié quelques photos de notre automne 2016, notamment ici et ici. Voici donc une autre partie. ;)

En ce début d'automne, nous avons fait notre traditionnelle sortie aux pommes...

... et aux prunes. Habituellement, il y a également de l'auto-cueillette de poires, mais l'été tardif a eu raison de cette culture cette année.

Ma puce qui cueille des prunes...

... et ma grande qui.................................................................................. mais que fait-elle par terre? Les pommes et les prunes sont dans les arbres!!!

Ah! Mais bien sûr, elle a repéré une grenouille! Donc, finalement, pendant que nous sommes allés aux pommes, ma grande est plutôt allée 'aux grenouilles'. ;)


Une puce qui préfère toucher aux grenouilles seulement du bout des doigts. Entendre ma grande s'exclamer : «Ah! Ça glisse! C'est visqueux!» alors que les grenouilles se sauvaient de ses mains ne l'a pas tellement convaincue. Hihi! 
Ma grande, par contre, a adoré pouvoir observer ces animaux de plus près. ;) Depuis le temps qu'elle en rêvait. ;) Tranquillement, ma grande a amélioré sa technique de capture à la main et les grenouilles ont commencé à rester dans ses mains sans se sauver. Ma grande disant qu'elle avait réussi à les apprivoiser. ;) 

Bref, nous avons cueilli nos pommes et prunes pendant que ma grande restait avec ses amis les grenouilles. ;) Chacun ses passions! ;)
Nos sacs presque plein, voilà que nous entendons ma grande crier : «venez, j'en aie trois dans les mains!» ;) Arrivés sur place, l'une d'elles s'était sauvée. ;)

Voici donc la récolte de ma grande! Haha! Par contre, cette récolte fût remise à sa place lors de notre départ. Hors de question de manger des cuisses de grenouilles ; je préfère les pommes. ;)

Cet automne, les filles ont loué ce livre à la bibliothèque. 

Et c'est partie pour une petite activité improvisée par elles-même. Elles ont souhaité faire un dessin pour chacune des façons dont peuvent voyager les graines et d'écrire une petite description en-dessous. 

Voici quelques exemples du cahier de ma puce. Elle a souhaité faire les dessins, puis me dicter ce qu'elle voulait écrire. Elle a choisi d'en faire une petite histoire avec des personnages chats. ;) Ici, le titre «Emportées par le vent», puis le texte : «Minette souffle sur un pissenlit qui avait des graines bien pressées de partir, car celles-ci s'envolent pour former une nouvelle plante». 

Titre : «Des tiges particulières (stolons)». Texte : 'Près d'un plan de fraise, Minette aperçoit un stolon qui formera un autre fraisier. «Encore une autre façon de faire un fraisier», se dit-elle'. 

Pour ma grande, on reste avec des dessins de chats, mais elle était davantage dans un style documentaire. «Emportées par le vent : Le vent aide quelques plantes à répandre les graines». 

«Des tiges particulières : Les fraises (ou plantes araignées) ont des stolons qui ont déjà des racines ; ils forment des plants sans graines! J'adore ses dessins de chats qui se posent des questions devant les mystères de la nature! ;) 

«Des fruits accrochés aux poils des animaux. Les bardanes (ou toques ;) ont des graines velcros qui s'attachent aux animaux». 

«La toilette. Lorsque Miaw a fait sa toilette, il a enlevé les bardanes et a crée des plants!»

Vue du fleuve à partir de la miellerie de Charlevoix. Belle vue!!! 

Une puce en pleine forme! ;)

Nos petites mésanges que ma grande aime tant photographier. 

Des petites fiches d'orthographe que ma grande crée à l'ordinateur. Une petite image et une petite phrase ; de petits trucs bien efficaces pour ma grande visuelle. Je dirais que c'est d'autant plus efficace que ma grande adore créer elle-même les choses. Elle se débrouille vraiment bien avec les différents logiciels. Je ne saurais même pas dire comme elle a fait cela. ;) Si cela vous intéresse, on trouve un petit Dico visuo-sémantique ici

Oui! Oui! C'est des photos prisent à l'automne! ;) Une petite puce qui sort jouer dans la neige, ça fait tellement plaisir. L'année dernière, même lors des journées plus chaudes d'hiver, elle grelottait dans son habit de neige. Cela fait tellement plaisir de la voir, cette année, jouer dans la neige avec plaisir comme auparavant.
Avez-vous vu l'animal mystérieux que j'ai observé dans la montagne en face de chez nous?
Je l'aie suivi et observé de longues minutes. ;)
Finalement, il semble que se soit un chat sauvage. ;)

Non! Non! Nous n'avons pas un deuxième lapin! ;) Il s'agit de nos deux pensionnaires pour le mois de décembre. Nous gardons les deux lapins d'un couple d'amis qui sont partis en voyage, au grand plaisir de mes filles. L'un des deux ressemble énormément à notre petit Coton, mais avec un tempérament totalement différent. ;)

Notre Coton reste à l'écart de cette fratrie qui s'entend bien, car gare au guerre de territoire. ;)

Quelle complicité!!! 💕

À présent que j'ai deux lectrices à la maison, j'ai la chance d'être spectatrice de beaux moments de lecture en commun. Ma grande faisant preuve d'une belle patience et d'admiration devant les progrès de ma puce. Je n'aie pas voulu interrompre ce magnifique moment par un «le repas est prêt!». J'ai plutôt observé et écouté discrètement. J'ai savouré ce doux moment ; le repas a donc été mangé froid. Hihi!

Ma grande fille d'amour et son complice de tous les jours. Ce chat suit ma grande partout où elle va. Deux inséparables! ;)

Deux filles chanceuses et heureuses de coudre avec un cadeau reçu par la poste. Merci!!

Pour ce qui est de ma puce, elle va bien. Avant les Fêtes, nous avons eu une semaine un peu plus stressante où les défenses de ma puce étaient très basses. C'est cette semaine-là que la première dent de ma puce a décidé de tomber. Elle était tellement contente et fière. J'ai partagé sa joie non sans un soupçon de crainte. Pour nous, défenses faibles + une dent qui tombe = une belle porte d'entrée pour les microbes. Finalement, tout a bien été. ;) C'est un peu plate d'avoir toujours cette petite crainte qui nous traverse l'esprit pour la moindre petite chose. On a d'ailleurs bien failli passer notre Noël chez nous sans la visite de ma sœur. Quatre jours auparavant, elle m'appelait pour me dire que son petit avait vomi à la garderie, là où il y avait une épidémie de gastro. Finalement, le petit n'a pas eu la gastro du tout ; il avait simplement beaucoup régurgité. Ouf! Les visiteurs sont les bienvenus, mais pas les microbes. ;) 

Pour terminer, nous avons été à la Fête de Noël de Leucan. Un super avant-midi à jouer avec les enfants dans un grand parc intérieur. On a eu beaucoup de plaisir. Quoi de mieux pour en parler qu'un petit reportage où Coralie et moi-même avons répondu aux questions des journalistes. ;) Le reportage au Récréofun de Québec commence à 11 minutes 45 secondes. L'entrevue a été réalisé dans la zone de jeu 'bataille de balles de mousse avec des canons à vent' ; endroit où nous étions entrain de jouer lorsqu'une responsable de Leucan est venue nous chercher pour répondre aux questions des journalistes. Assez drôle de parler à des journalistes en recevant des balles de mousse et parmi ce bruit intense de ventilateur (les canons à vent qui lancent les balles font beaucoup de bruits). ;) Ça explique pourquoi nous parlons si fort. ;) Habituellement, je fuis les journalistes ; je suis beaucoup trop timide pour souhaiter répondre à des questions devant une caméra. ;) Mais, pour Leucan, je suis prête à passer par-dessus cette gêne. ;) Cela fût une belle pratique pour la conférence de presse qui aura lieu au printemps. Je devrais encore une fois répondre aux questions des journalistes ; Coralie étant une des deux Jeunes portes paroles de notre région. J'ai d'ailleurs bien hâte de vous montrer les photos de la séance photo qui a eu lieu en décembre. Patience, ça ira en janvier. ;) 

À la Fête de Noël de Leucan. ;) 









samedi 26 novembre 2016

Nous sommes 'd'attaque' pour une semaine post-ponction lombaire ;)

Un petit article simplement pour vous dire «merci» d'être-là pour nous. Merci pour les gentils messages, merci pour les dons, merci pour les livres, merci pour tout! Jamais je ne saurai montrer à quel point je me sens reconnaissante et à quel point le soutien de mes lecteurs fait un bien inestimable. 

Certaines personnes m'ont demandé si j'étais d'accord afin qu'ils partagent le Pot commun (ou mon adresse Paypal - sicosico79@gmail.com) et/ou les listes d'envies de livres des filles sur leur Blog. Bien sûr que cela est possible! Même que cela me fait toujours plaisir de découvrir de beaux messages de soutien pour notre famille sur les autres blogs ou sur Facebook. En dehors des dons, sentir que certaines familles de la blogosphère sont derrière nous malgré la distance, c'est incroyable. Les liens sont maintenant à la droite de mon blog pour faciliter vos recherches et l'accès. 

Demain, nous partons pour Québec pour être prêt lundi pour le gros traitement de ma puce + ponction lombaire. Se sera donc une semaine plus difficile à venir. Heureusement, ces semaines sont de plus en plus rares. ;) Pour passer à travers cette semaine, je vous laisse avec une série de photos prise cette semaine lorsque les filles recevaient des colis. Vraiment merci à tous! Je ne peux remercier tout le monde puisque j'ignore comment vous contacter pour la plupart, mais je tiens à vous remercier du fond du cœur. Les filles sont tellement heureuses de ces belles attentions. Ma puce dort avec plusieurs de vos livres. De plus, plusieurs feront partis du voyage demain pour l'accompagner à l'hôpital. La semaine prochaine sera une semaine intensive de lecture ; lorsque ma puce se sent fatiguée, nauséeuse, les livres l'accompagnent sur le divan. Ma grande se plonge alors encore davantage dans les lectures au côté de sa sœur qui passe une semaine plus tranquille qu'à son habitude. Les rires et les folies reviendront les semaines suivantes entre coupés de moment calme de lecture, car celle-ci occupe une place omniprésente chez nous. ;)
 







Ma grande qui lit et garde précieusement dans chaque livre les petits messages et les noms de ceux qui les lui ont offert lorsque cela est indiqué. Une façon de montrer à quel point elle est reconnaissante et apprécie ce que les autres font pour nous. Mon conjoint, pour sa part, ne cesse de dire : «Wow! Les gens sont dont bien généreux!» 


Je ne me lasse pas de voir ces sourires et cette belle complicité chez elles. Merci pour vos gentils messages et ces belles attentions qui prodiguent de merveilleux moments et de beaux souvenirs pour mes filles. De beaux moments d'évasion en perspective pour oublier quelques instants les soucis, les angoisses, les peurs, les douleurs. 

Lorsque nous formons une famille, nous vivons tous sur le même bateau. Lorsque l'eau est calme, toute la famille va bien, mais lorsque la mer s'agite, c'est la famille au complet qui se trouve ébranlée. Ma puce a besoin de nous énormément pour passer à travers cette épreuve, pour affronter ses piqûres qui reviennent sans cesse, ses traitements douloureux, ses effets secondaires, notamment la fatigue et les nausées. Elle a besoin de notre écoute, notre présence rassurante. Ma grande, également, se trouve ébranlée dans cette épreuve. À 10 ans, les angoisses et les inquiétudes face à la mort, la maladie deviennent plus présentes. Vivre avec une petite sœur malade, ayant connu une petite fille décédée, puis mon hospitalisation pour l'appendicite ; tout ceci cumulé créé énormément d'angoisses pour ma grande sensible. Encore une fois, écoute et présence sont des alliés essentiels pour l'aider à affronter ces angoisses. Pour nous parents, pilier de cette famille, cela fait énormément sur nos épaules. Soutenir nos enfants dans cette épreuve demande énormément d'énergie, alors que nous-même sommes submergés par les inquiétudes face à la maladie (peur d'une rechute, peur d'une nouvelle hospitalisation si elle contracte un virus ou autre, peur face à l'avenir dû aux effets à long terme des chimios sur son corps...), en plus d'être submergés par les inquiétudes financières. Oui, le cancer vient ébranler toute la famille et a des répercussions un peu partout. Comme dans toute épreuve, je suis convaincue que nous en sortirons grandi. C'est ma vision optimiste! ;)   

Nous entendons souvent : «vous êtes vraiment forts» «quelle résilience vous avez». Effectivement, je me sens forte lorsque je regarde tout ce que nous vivons depuis quelque temps, alors que nous restons 'debout' à vivre notre quotidien, à sourire, à rire, à avoir du plaisir malgré tout. Oui, je constate à présent que je suis capable de continuer à apprécier la vie et à en profiter malgré les épreuves. Je crois que la plupart d'entre nous qui vivons de si dures épreuves découvrons en nous des forces insoupçonnées. Moi-même, auparavant, j'aurais dit comme bien des gens : «Ouf! Je ne serais jamais capable de supporter la maladie d'un de mes enfants». Pourtant, oui, une fois plongée dans l'épreuve, on constate que l'on se relève et l'on fonce. L'amour que l'on porte à nos enfants nous fait soulever des montagnes. Il n'en demeure pas moins que cela est vraiment difficile et que l'on a vraiment hâte que tout cela soit derrière nous. Cette épreuve pèse sur nos épaules, et comme si cela n'était pas assez, d'autres s'ajoutent par-dessus. Pour affronter ces épreuves, le soutien est plus qu'essentiel. La famille, les amis, Leucan, mes lecteurs. ;) Tout le monde contribue, à sa manière à nous aider à passer au travers. J'ai une bonne amie qui a très peu d'argent. Malgré tout, elle nous supporte, elle aussi, à sa façon en nous donnant les vêtements devenus trop petits pour ses filles. Une belle pensée très appréciée pour nous puisque cela nous enlève le souci des achats de vêtements pour les filles. Bref, chacun à sa façon, à la mesure de ses moyens apportent un soutien. Tout ceci mis ensemble nous rends alors plus forts pour affronter les épreuves. Plusieurs m'ont dit : «C'est un petit don de rien du tout». Je réponds alors : «Non, c'est énorme pour nous ; en dehors du montant, c'est une petite main qui vient nous épauler». Cette image de la main sur l'épaule est tellement 'parlante' pour moi. Avez-vous déjà senti le relâchement des tensions immédiat lorsqu'une main bienveillante se posait sur votre épaule? Pour moi, chaque petit geste est reçu ainsi comme une petite main sur l'épaule. Cela procure un bien incroyable ; un relâchement des tensions, un apaisement. Chaque fois que je reçois un message de soutien, chaque fois que je vois le partage du Pot commun et/ou des listes de livres accompagné de massage de soutien, chaque don via le Pot commun ou Paypal (même les plus petits font le même effet), chaque livres pour mes filles, etc, je les reçois comme une petite main qui se pose sur nos épaules. Cela procure à chaque fois un effet apaisant. 

Tout ceci a eu un début et aura donc une fin, bien sûr. Le 23 novembre 2017, se sera la grande fête chez nous! ;) Merci encore à mes lecteurs qui continuent de me lire malgré la drôle de tournure de ce blog. J'apprécie également recevoir encore à ce jour des commentaires sur d'anciens articles que j'ai écrit et qui sont toujours aussi appréciés et utiles. Mine de rien, cela commence à faire longtemps que je fais mon petit bonhomme de chemin sur la blogosphère.  5 ans déjà!!! Ma puce n'avait alors qu'un an sur les premiers articles de ce blog. ;)



Pot commun
Pot commun

Liste de souhaits de livres pour Coralie :
Liste de souhaits Livres pour Coralie

Liste de souhaits de livres pour Océane :
Liste de souhaits Livres pour Océane